Armand VAQUERIN : un joueur au parcours exceptionnel

C’est à Bordeaux le 16 mai 1971 qu’Armand Vaquerin, pilier hors norme, bâtit sa légende. Agé de tout juste vingt ans, il remporte son premier Bouclier de Brennus avec l’AS Béziers. Neuf titres suivront. Dix boucliers qui représentent un record que l’évolution actuelle du rugby n’est pas près d’être de voir se renouveler. Un bonheur ne venant jamais seul, il sera International six mois plus tard… à Béziers, stade de Sauclières, contre l’équipe de Roumanie. C’est le début d’un bail de dix années avec l’équipe de France au cours desquelles il portera à 27 reprises le maillot frappé du coq. Formidable pilier de mêlée mais aussi dévoreur d’espaces à la santé triomphante, Armand Vaquerin étonne tant par sa puissance que par sa mobilité et sa qualité de jeu ballon en mains. Doté d’un tempérament de feu, il est craint et respecté de tous dans la planète ovale. De lui nous garderons l’image de ce joueur qui brandissait avec le même bonheur le Bouclier de Brennus au fil des belles soirées du mois de Mai.

Christian Montaignac dans son livre « Année du Rugby » avait résumé les contours du personnage en écrivant : ‘Armand Vaquerin, Profession Champion’.

Le Challenge VAQUERIN : comment  il a vu le jour à Camarés

Ce qui précède la naissance du challenge a pris forme à Camarés parce qu’Armand aimait à s’y ressourcer, au calme et en pleine nature pour couper avec le feu des projecteurs et les sollicitations qui ont accompagné sa brillante carrière. C’est ainsi qu’il fit du périmètre compris entre Brusque et Camarès un lieu privilégié pour la pratique de la chasse, de la pêche et de la cueillette des champignons. Amoureux du lieu, il achète une maison au lieu-dit de « La Graverie » devenu depuis, le lieu de rassemblement et de pèlerinage de toute sa famille. Dans sa quête des plaisirs que procure la nature, il se lie d’amitié avec Bernard Bouzat qui l’accompagne dans ses parties champêtres et qui deviendra par la suite le président fondateur du challenge. Fervent supporter d’Armand, il avait tissé avec lui des liens d’amitié, lui proposant de l’aider dans sa tâche de Président du Rugby club du Rougier à Camarés. Armand devient président d’honneur du RCRC en 1992 et propose l’organisation d’un match de gala regroupant ses amis qui seront opposés à une sélection régionale composée de joueurs issus de Camarés et St Affrique, l’arbitrage étant confié à Claude Rouve. Cette journée se veut avant tout conviviale et vise à donner de nouveaux moyens au club local du Rougier.

La disparition tragique d’Armand n’a pas mis un terme à cette belle aventure. Bernard Bouzat très attaché à perpétuer le souvenir de son ami et une équipe de bénévoles vont s’attacher à faire monter en puissance le Challenge Armand Vaquerin dont ce sera cette année la XIXème édition. Il suffit de se pencher sur le palmarès de cette épreuve qui regroupe les équipes à la veille de la reprise de saison pour mesurer combien au fil des années les meilleures équipes nationales et internationales sont venues chercher en Sud Aveyron les ingrédients qui font une saison réussie.

Jacques Brunel, entraîneur de l’équipe d’Italie, ayant participé au Challenge Vaquerin avec Pau, Colomiers, Auch et l’USAP champion de France déclarait que « le challenge Vaquerin est le rendez-vous idéal pour préparer une saison ».

 

                                                                                                                                 Christian Brualla