1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

XXVe Vaquerin. 1re journée musclée ce vendredi 28 juillet 2018

Le challenge Vaquerin permet chaque année de juger sur pièce du travail effectué durant la préparation d’inter saison. Cette première journée était délibérément tournée vers la Pro D2. Les différents staffs techniques annonçaient clairement la couleur en affichant d’entrée de jeu leurs intentions de réaliser une large revue d’effectif afin de juger de l’état de forme et du niveau de performance de leurs joueurs. Les effectifs ont beaucoup évolué durant l’été et les affiches proposées au stade du Rougier à Camarés (Aurillac – Provence Rugby à 16 h et ASBH – Nevers à 18h ) étaient l’occasion d’y puiser les premiers enseignements. Ceux qui en découlent sont souvent bon à prendre en compte. Jacques Brunel venu avec la Section Paloise disait il y a 20 ans, « Une bonne saison se prépare au Vaquerin ».

Christian BRUALLA

 

Aurillac sous la menace de Provence Rugby

Aurillac   17 – Provence Rugby 12

(m-t :  7-3)

Aurillac : Mc Phee ; Fusina, Colliat, Omar, Tuwaï ; Dubourdeau (o), Regiardo (m) ; Adendorff, Rouquette, Vialle ; Algaux, Hezard (cap); Vepkhea, Smith, Nodstat. Entrés en cours de match : Amrouni, Rude, Leveque, Calmette, Corbex, Tsukiridze, Roussel, Lebreton, Bouyssou, Steyn, Gaveau, Cassan, Gach, Lohore, Salles.

Provence Rugby : Massip ; Labarte, Brousse, Burotu, Zambelli ; Bezy (o), Bau (m) ; Malet, Edwards, Beal (cap) ; Santoni, Mondoulet ; Make, Beziat, Resseguier. Entrés en cours de match : Custoja, Moreno, Anettat, Luafutu, Querru, Giordano, Justes, Sola.

Arbitre : Mr Luc Ramos (ligue Occitanie)

Aurillac : 2 essais Regiardo (23e), Amrouni (57e) ; 2 transf. Dubourdeau et Steyn ; 1 drop Gaveau.

Provence Rugby : 4 pénalités Massip (17e, 55e, 60e, 67e)

Cette première rencontre a proposé une opposition de style entre des cantalous très joueurs et les Provençaux de Cudmore charpentés comme des armoires normandes avec qui il va falloir compter. Ils eurent bien deux très belles occasions, une par mi-temps par leur ailier Zambelli au large, mais il était passé légèrement en touche. Paradoxe de l’ouverture du score, c’est le demi de mêlée cantalou Regiardo qui s’affalait sous les poteaux après un gros pressing de son pack. Le pilier Amrouni l’imitait à la 57e, Dubourdeau et Steyn assurant leurs transformations. L’arrière Massip pour les blacks provençaux mettait à profit le travail de ses avants pour ajuster quatre pénalités (17e, 55e, 60e et 67e). Conscients de la menace que représentait le travail d’usure des avants de Provence Rugby en fin de match, Gaveau ne se faisait pas prier pour passer la pénalité qui assurait la victoire (79e). 

 

Engagé et sérieux d’un bout à l’autre

ASBH 21 - Nevers 22

(m-t : 7-0)

ASBH : Porical ; Damiani, Douglas, Manakatabu, Ballu ; Suchier (o)Pic (m) ; Viiga, Grenod, Barrére ; Maamry, Best (cap); El Fakir, Esteriola, Fernandes. Entrés en cours de match : Berart, Ratini, Puletua, Reussel, Dreuille, Tussardi, Almunia, Massot, Wikins, Manukula, Laffon, Wardi.

Nevers : Autagavaia ; Blanc, Trainor, Bolakoro, Guilford ; Vuillemin (o), Urruty (m) ; Fabregue, Cotte, Bastide ; Chalureau, Ceyte ; Philippart, Mapusa, Curie. Entrés en cours de match : Henry, Derrieux, Besagué, Manevi, Papidze, Roelof, Ratchau.

ASBH : 3 essais de pénalité (4e), Manukula (45e), Collectif (86e) ; 2 transf. Dreuille 

Nevers : 3 essais de pénalité (45e), Bolakoro (60e ), Zebango (65e) ; 2 transf. Henry ; 1 pénalité Henry 80e)  

Arbitre : Thierry Malet

Dés la présentation des équipes, qui avaient fait le choix de jouer 3 tiers temps de 30 minutes afin de voir à l’œuvre un maximum de joueurs, on put apprécier que chaque effectif était doté de joueurs au physique XXL. Un sentiment confirmé par l’engagement affiché dans la conquête ou ça tapait fort lors de chacune des initiatives. Ames sensibles s’abstenir ! C’est Béziers qui mettait à profit l’avancée de ses avants dès la 4e minute avec un essai de pénalité. Arrivé à la pause sur le score de 7-0, Nevers répliquait aussi par un essai de pénalité à la 45e (7-7). Manukula redonnait l’avantage aux siens sur un nouvel essai mettant à contribution tout son pack. Dreuille ajustait la transformation (14-7, 55e). La brillante recrue de Nevers, l’ailier Guilford, faisait apprécier ses qualités offensives en mettant les biterrois en difficulté à trois reprises sans toutefois aller au bout de ses raids. Bolakoro rajoutait un essai pour l’USNO (14-12, 60e) puis c’est le véloce ailier jaune et bleu Zebango qui pointait en coin (65e ), récompensant le forcing de son équipe agrémenté de la transformation d’Henry (14-19). Nevers assurait la victoire sur pénalité d’Henry (80e, 14-22). Béziers poursuivait sa lutte pour revenir au score et par un essai collectif transformé par Dreuille revenait à 21-22 (86e). Les staffs des deux camps auront certainement trouvé durant la rencontre des raisons de se satisfaire, d’autant qu’il s’agissait d’un premier match où il était important de trouver ses repères.

Comme la saison passée, l’ASBH avait découvert le promu Nevers qui s’était imposé sur le terrain de Lacaune. Les hommes de Pémejat ont encore franchi un cap et seront durs à manœuvrer cette saison. Pour David Aucagne et David Gerard, avec quelques mises au point supplémentaires, leur effectif semble armé pour jouer un rôle dans ce championnat de plus en plus difficile de la Pro D2.

© 2012-2018 Association Challenge Armand Vaquerin   l  Mentions légales  l  Contact  Création : www.steloweb.com