1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

XXVe Challenge Vaquerin. Saint Affrique le 17 août - Castres Olympique / Sale

Castres Olympique 17 Sale Sharks 20 (mi-temps : 0 – 10)

CO Sale 02©Steloweb

Pour le Castres Olympique : 2 essais de Caminati (62e), Tulou (80+1) ; 2 transformations Le Bourhis ; 1 pénalité Urdapiletta (43e).

Pour Sale Sharks : 2 essais Salomona (40e), de pénalité (52e) ; 2 transformations Cliff ; 2 pénalités Cliff (43e), Mc Guigan (71e)

Castres Olympique : Dumora ; Laveau, Ebershon (cap), David, Smith ; Urdapiletta (o), Radojavilsevic (m) ; Gerondeau, Vaipulu, Delaporte ; Moreaux, Samson ; Clerc, Rallier, Tichit. Rentrés en cours de match : Falatea, Firmin, Venneker, Kotze, Houkpatin, Mafi, Capo Ortega, Caballero, Tulou, Clerc, Domenech, Le Bourhis, Viallele, Tomas, Caminati, Julien, Spedding.

Sale Sharks : Ashton ; Solomona, James S., James L., Varde ; Mc Guigan (o), Cliff (m) ; Beaumont, Curry B., Curry T., Ostrikov ; Evans (cap) ; John, Weber, Harrison. Rentrés en cours de match : Neilo, Jones, Tarus, Strauss, Ross, Philips, Odognu, Nott, Langdon, Sturgess, Doherty, Leota, Postlethwaite, Moore, Reed, Warr.

Cartons jaunes : pour le CO, Moreaux (38e), Urdapiletta 53e) ; pour Sale Sharks, Ostrikoc (38e) ; cartons rouge : pour le CO, Kockott (46e) ; pour Sale : Ashton (46e) ,(Tarus (75e). 

Arbitre : Romain Poite

Spectateurs : 2000

Christian Brualla

Pour clôturer ce XXVe Challenge Vaquerin, les organisateurs proposaient à quelques journées de la reprise du championnat, l’opposition entre le CO champion de France et les solides requins anglais de Sale. Un bis repetita de la même affiche la saison passée à Rodez ou au terme d’un match musclé et grâce à l’opportunité et au réalisme de Sale, le CO s’était incliné. Les troupes d’Urios sont à quelques encablures de leur match de reprise contre Montpellier et avait durant cette rencontre tout un tas de certitudes à trouver. Les mêmes recettes produisent les mêmes effets. Match âpre, rugueux, et les contres assassins de Sale ont fait pencher la balance en faveur d’une équipe truqueuse en première période qui a enlevé tout rythme à la rencontre à raison d’un blessé par action. Pas sur que le pilote Christophe Urios ait beaucoup apprécié cette façon de faire. Le ton était monté d’entrée de jeu quand sur un gros plaquage de David, le centre James Luke était resté de longues minutes au sol avant de sortir définitivement. Les esprits s’étaient échauffés et cet état d’esprit allait perdurer tout au long de la rencontre. Christophe Urios de fâchait en demandant à l’arbitre « s’il y allait avoir un blessé après chaque mêlée ». Le match sentait la poudre. Le rythme de la rencontre en pâtissait et il fallait un temps fort du CO et une interception de l’ailier Salomona sur 80 mètres pour que l’ailier anglais aggrave le score après une pénalité réussie dès la 17e minute.

La 2e période semblait démarrer sous de meilleurs hospices, mais un mauvais geste de de l’arrière international Ashton et une réaction répréhensible de Kockott valait une « rouge » aux deux joueurs. De rudes empoignades allaient suivre. Il fallait attendre une initiative de Caminati pleine de détermination pour réduire le score près des poteaux (62e). Tulou l’imitait en force au coup de sifflet final donnant au score des proportions plus en rapport avec les initiatives castraises. Sale avait su tirer les marrons du feu en se multipliant en défense et en brisant le rythme en permanence. Les matchs du Vaquerin servent souvent de laboratoire avant la reprise du championnat. Là, on était très proche des joutes hivernales de la « championnite ». Il faudra attendre pour en savoir plus sur le comportement des deux adversaires du jour.

CO Sale©Steloweb

 

© 2012-2018 Association Challenge Armand Vaquerin   l  Mentions légales  l  Contact  Création : www.steloweb.com