Challenge Vaquerin   2e Journée à Lacaune (Tarn)

Encore une fois, le Challenge Vaquerin a mis en évidence ses vertus de laboratoire, à quelques encablures de l’ouverture de la saison. Tout le monde y vient pour se faire une idée plus précise des nouveaux contours de son équipe. Cette deuxième journée proposait deux rencontres aux profils différents. La première, un match entre équipes de Fédérale 1, mettait en présence l’équipe de Macon, du Comité de Bourgogne à celle de Graulhet du Comité Midi Pyrénées. Des profils différents, au même titre que leurs moyens. L’équipe de Macon est passé tout près la saison passée des phases finales d’accession et garde pour objectif la montée en Pro D2 bien que la version 1 et la version 2 du championnat à venir ne s’annonce pas comme très simple.

Si Graulhet avait amené tout son effectif disponible, ils ont dû, de par leur statut d’amateurs, se priver de quelques joueurs cadres retenus par leurs activités professionnelles.

Macon 22 Graulhet 14 (m-t : 22-7)

Macon : 4 essais Wan Wir (19e), Dewegha (22e, 32e) Devarenne (28e) ; 1 transformation Perkins (22e) Graulhet : 2 essais Pavloski (24e), Bille (44e) ; 2 transformations Bille (24 et 44e)

Arbitre : Mr Boyer (MPY)

Les équipes de départ :

Macon : 15 Solana ; 14 Centardy, 13 Deneghan, 12 Perkins, 11 Brunel ; 10 Du Plessis (o), 9 Debrach (m) ; 7 Nomoki, 8 Wan Wir, 6 Coutin ; 5 Devarenne, 4 Biruebaut (cap) ; 3 Demoule, 2 Campergne, 1 Landze

Graulhet : 15 Bille (cap); 14 Pavloski, 13 Germond, 12 Montbroussous, 11 Marcel ; 10 Séguier (o), 9 Icher (m) ; 7 Roques, 8 Montels, 6 Avarguez ; 5 Lucas, 4 Orengo ; 3 Lagikula, 2 Verlet, 1 Gouvela.

Déjà bien en place, Macon a rapidement imposé son organisation mais a connu plus de problèmes en 2e période en raison de la réaction d’orgueil des graulhétois accompagnés d’une forte délégation de supporters.

Le CO version Urios s’impose face à des montalbanais accrocheurs.

Castres Ol. 28 - Montauban 14 (m-t : 22-7)

Castres Ol. : 4 essais de Wulff (7e et 39e), Tulou (19e), de pénalité (68e) ; 4transf. Urdapiletta

Montauban : 2 essais de Sergeev (24e) et Gibouin (33e) ; 2 transfo. Lescalmel.

Arbitre : Mr Chalon (Limousin)

Equipes de départ :

Castres Ol. : 15 Martial ; 14 Smith, 13 Wulff, 12 Kirpatrick, 11 Grosso ; 10 Urdapiletta (o), 9 Dupônt (m) ; 7 Beattie, 8 Tulou, 6 Diarra ; 5 Desroche, 4 Samson ; 3 Wihongui, 2 Rallier, 1 Houerte.

Un nombreux public se pressait autour de la pelouse du stade de Lacaune pour assister à la rencontre opposant Castres à Montauban. Côté Castrais, les supporters étaient nombreux pour voir de leurs yeux voir le comportement de leur équipe façon Urios dont il se murmure qu’il a clairement défini ses objectifs à ses joueurs. Face à eux, les montalbanais accompagné de leur réputation d’équipe pas facile à manœuvrer n’a pas failli à sa réputation. Dominateurs en touche sur ses lancers, en récupérant sur les lancers adverses, ils ont mis en évidence les pistes que devront revisiter les troupes d’Urios. Idem en mêlée, particulièrement en première période avant que le CO remédie à ses manquements. Malgré la chaleur, les deux équipes ont affiché beaucoup d’intentions avec 5 essais inscrits en première période. La chaleur aidant, le rythme est tombé d’un cran côté offensif. Certainement à mettre sur des défenses bien organisées de part et d’autre. C’est pourtant sur un gros pressing des avants castrais que le CO obtenait un essai de pénalité à la 68e minute.

Castres aura à peaufiner des problèmes de réglage avant d’aborder le championnat mais le potentiel est là, alors que Xavier Pémejat et Philippe Mothe peuvent envisager le championnat de Pro D2 avec quelques certitude de bien voyager.

 

© 2012-2019 Association Challenge Armand Vaquerin  l  Mentions légales  l   CGV   |  Contact  l  Création : www.steloweb.com